icone Programmation du 29 juin au 31 juillet

Chronique

« - Hé papa, j’ai retrouvé mon épée dorée !

-   Formidable. Et elle était où ?

-   Heu. J’sais pas…

-   Ah. D’accord…

-   Et toi papa, t’as aussi une épée dorée ? »


« Once I wanted to be the greatest

No wind or waterfall could stall me

And then came the rush of the flood

The stars at night turned deep to dust… » Cat Power / The Greatest

 

Des points et des i.

Une fois n’est pas de coutume, remettons les pendules au centre du village et rappelons que… Vu de la Capitale, vu du CNC (Centre National du Cinéma et de l’Image Animée, autorité de tutelle),  dans notre bon vieux territoire du Haut Rhin, LE cinéma Art & Essai, c’est le Cinéma Bel-Air. En termes de programmation, d’animation, de travail sur les jeunes publics, de cycles initiés ou développés, d’ancrage territorial, de fréquentation (en volume et en nature),  de ratio entrées / sièges, d’investissement bénévole, de nombre de fidèles encartés, de qualité de gestion, de vie associative, … Autant le dire : une référence. Il n’est pas question ici d’autosatisfecit. Il s’agit d’avis émis et partagé par le CNC, Europa Cinemas, Groupement des Cinémas de Recherche, Les Enfants du Cinéma, Passeurs d’Images,…. Et ça fait du bien de se l’entendre dire. Déplorons simplement que ce soit de si loin.

Enfonçons le clou en parlant podium. Les classements valent ce qu’ils valent, pour autant, il convient de noter que, avec une salle d’une jauge limitée à seulement 126 places, le Cinéma Bel Air parvient à se classer (cf.CNC) :

· au 13ème rang parmi les 60 cinémas mono-écran classés Art & Essai situés dans les unités urbaines dont la population est comprise entre 100 000 et un million d’habitants (la fourchette est large);

· au 4ème  rang des cinémas mono-écran bénéficiant des trois labels (Recherche et Découverte, Jeune Public, Patrimoine et Répertoire) dans cette catégorie de territoire ;

. au 2ème rang (après le Cinématographe de Nantes, excusez du peu) dans sa catégorie (dite « A » établissements situés dans les communes-centres des unités urbaines de plus de 200 000 habitants (la commune centre devant compter plus de 100 000 habitants) , et une programmation à minimum 70% de films labélisés Art & Essai).

Pour le dire en simple, intelligible et court : votre Cinéma Bel Air ne saurait être réduit à un petit cinéma de quartier quelconque puisque son travail, ses résultats, ses performances le hissent, le situent, le classent à un échelon national. Aucune raison donc de rougir, de complexer, d’adopter un profil bas.

Enfin, s’agissant des projets de multiplexes dans la périphérie mulhousienne, d’aucuns argueront qu’ils ont été, pour l’heure, ajournés. Certes. Mais ajournés ne signifie pas enterrés. La volonté, politique notamment, est là, where there is a will, there is a way,  et ces complexes de loisir se construiront, tôt ou tard, et plus tôt qu’on ne le pense.

Les Athéniens s’atteignent, un jour ou l’autre. Il s’agira, le moment venu, d’être au rendez-vous.                                                                                                                                             M.

PS : profitez / profitons de l’été pour reconstituer notre force de travail et de bagarre

L'actualité

  • projection & rencontre

    L'intérêt général et moi de Sophie Metric et Julen Milesani

    + rencontre avec Julien Milanesi, réalisateur

    le lundi 4 juillet à 21h
  • projection & rencontre

    Le lendemain de Magnus von Horn

    + rencontre avec le groupe local de concertation prison autour de la prison, de l'accueil des familles...

    le vendredi 8 juillet à 20h30
  • plein air au bel air

    20 ans et toutes ses dents !

    21ème édition du Plein Air au Bel Air, souvent copié mais jamais égalé !

    Des repas, des animations, des court-métrages, des long-métrages, une buvette... bref, un avant-goût de vacances à consommer sans modération !

    du 23 au 30 juillet

Prochainement

Rejoignez nous

Cinéma Bel Air - Mentions légales - Site réalisé par Tack Tack