Logo Cinéma Bel Air
Inscription à la newsletter hebdomadaire

Films à la demande pour les scolaires et périscolaires

Vous souhaitez voir un film avec votre classe ou votre groupe périscolaire  ?  Ce film n'est pas à l'affiche au Cinéma Bel Air ? N'hésitez pas à nous faire part de votre demande. Nous pouvons vous aider à trouver le film adéquat.

N'hésitez pas à nous contacter au 03 89 60 48 99 ou cinebelair@wanadoo.fr pour toute question ou pour réserver vos séances.

Nos tarifs scolaires : 5 € / élève - 4 € / élève pour les classes d'établissements participant aux dispositifs d'éducation à l'image (Ecole et Cinéma, Collège au Cinéma, Lycéens et apprentis au Cinéma) au Cinéma Bel Air - 4 € pour les films de moins d'1 heure. Gratuité pour les accompagnants.

Nos tarifs périscolaires : 3,50  € / enfant - 2,50 € pour les films de moins d'1 heure. Ce tarif prend en compte la contremarque Passeurs d'images de 1.50 € par billet. Gratuité pour les accompagnants.

Exemple de films :

    Séance à la demande pour les scolaires / périscolaires

    De Marek Benes Court-Métrage - République tchèque - 2024 - MUET - 40min

    Pat et Mat : un dernier tour de vis

    Programme de 5 courts métrages d'animation réalisés par Marek Beneš.Pat et Mat sont deux amis inséparables qui partagent une passion commune pour le bricolage. Tous deux déploient toute leur énergie et surtout leur imagination pour cela : mais attention aux nombreux rebondissements et cascades ! Car nos compères ont deux mains gauches...

    Séance à la demande pour les scolaires / périscolaires

    De Jim Capobianco, Pierre-Luc Granjon avec Stephen Fry, Daisy Ridley, Marion Cotillard, Matt Berry, Natalie Palamides, Jim Capobianco, Ben Stranahan, Jane Osborn, Gauthier Battoue, John Gilkey, Max Baumgarten, Daniel Swan, Angelino Sandri Animation Biopic - Irlande/France/Etats-Unis/Luxembourg - 2023 - VF / VOST - 1h39

    Léo, la fabuleuse histoire de Léonard de Vinci

    Bienvenue dans la Renaissance ! Une époque où artistes, savants, rois et reines inventent un monde nouveau. Parmi eux, un curieux personnage passe ses journées à dessiner d’étranges machines et à explorer les idées les plus folles. Observer la lune, voler comme un oiseau, découvrir les secrets de la médecine… il rêve de changer le monde. Embarquez pour un voyage avec le plus grand des génies, Léonard de Vinci !

    Brimé par le Vatican, Léonard de Vinci, à la mort de son mécène italien, Julien de Médicis, rejoint Amboise, invité par François Ier. Le roi de France compte sur lui pour célébrer sa narcissique grandeur. Sachant ses jours comptés, Léonard, lui, cherche à bâtir une Cité idéale et à comprendre le secret de la vie, tout en terminant « la Joconde ». Remarquable ambition que celle des deux réalisateurs (le scénariste de « Ratatouille » et un spécialiste de l’animation image par image) d’ouvrir le regard des enfants au progressisme visionnaire de Léonard de Vinci. Mélange rétro de stop-motion et de dessin animé, voix prestigieuses (André Dussollier, Marion Cotillard), chansons : le film, joliment vulgarisateur, ne manque pas d’intérêt ni de charme, juste d’enjeu narratif. L'Obs
    Séance à la demande pour les scolaires / périscolaires

    De Neil Boyle, Kirk Hendry avec Sally Hawkins, Cillian Murphy, Raffey Cassidy, Aaron MacGregor, Ken Watanabe, Alfred Kodai Berglund, Ken Ochiai, Cavin Cornwall Aventure Animation - Royaume-Uni/Luxembourg/France - 2023 - VF / VOST - 1h24

    Le Royaume de Kensuke

    L’incroyable histoire de Michael, 11 ans, parti faire un tour du monde à la voile avec ses parents, avant qu’une terrible tempête ne le propulse par-dessus bord avec sa chienne Stella. Échoués sur une île déserte, comment survivre ? Un mystérieux inconnu vient alors à leur secours en leur offrant à boire et à manger. C’est Kensuké, un ancien soldat japonais vivant seul sur l’île avec ses amis les orangs-outans depuis la guerre. Il ouvre à Michael les portes de son royaume et lorsque des trafiquants de singes tentent d’envahir l’île, c’est ensemble qu’ils uniront leurs forces pour sauver ce paradis...

    «Robinson Crusoé», «Lost», «Tarzan», le sublime «La tortue rouge» de Michael Dudok de Wit... Forcément, toutes ces références remontent en regardant «Le Royaume de Kensuké». Adaptée du roman d’aventures du Britannique Michael Morpurgo paru en 1999, cette œuvre d’une grande poésie est autant une ode à la paix qu’une hymne à la nature. Cette dernière y est sublimée grâce à des dessins enchanteurs. Le métrage mélange d’ailleurs joliment les différents styles esthétiques, lorsqu’il remonte dans les souvenirs de Kensuké. Grande histoire d’amitié et de fraternité, le film est aussi une fable écologique, porteuse de paix et d’espoir. Destiné autant aux jeunes enfants qu’aux adolescents et aux adultes, il est empreint d’une grande douceur et d’une certaine nostalgie. Cinéman
    Séance à la demande pour les scolaires / périscolaires

    De Jean-Michel Bertrand Documentaire - France - 2023 - 1h29

    Vivre avec les loups

    Après la surprise de La Vallée des loups, le succès de Marche avec les loups, Jean-Michel Bertrand clôt sa trilogie.Le réalisateur nous parle du loup d’une manière totalement nouvelle et inattendue. Il y aura bientôt des loups un peu partout en France. Il faut donc apprendre à « vivre avec les loups ». Dépassant les postures polémiques, l’auteur nous amène de manière sensible et cinématographique à percevoir différemment la nature qui nous entoure et les animaux qui l’habitent : chevreuils, chamois, bouquetins… Un voyage de Jean-Michel Bertrand avec de surprenantes rencontres, humaines et animales, avec son style inimitable, le réalisateur nous entraîne dans des réflexions naturalistes et philosophiques sur la nature.

    Il les piste depuis des années, caméra au poing, pour découvrir leurs domaines dans les paysages de son Champsaur natal, non loin du massif des Écrins (La Vallée des loups, 2016), pour suivre leurs déplacements et l’extension de leur territoire (Marche avec les loups, 2020). Jean-Michel Bertrand a si bien veillé sur ses amies les bêtes qu’aujourd’hui, c’est lui qui est pris pour cible : ce nouveau documentaire le montre face à la vindicte populaire, accusé d’avoir fait revenir ces diables de loups dans les bergeries… Déstabilisé, le réalisateur, qui nous a tant séduits en nous faisant partager ses contemplations, se lance ici dans une réflexion sur les rapports difficiles entre deux espèces pourtant « assez indissociables », souligne-t-il, le loup et l’Homme. Les méditations du promeneur solitaire Comme à chaque fois, un ton unique s’affirme, celui d’un conteur qui se nourrit de déambulations, de rencontres, apprend tout sur le terrain, en prise avec les gens, la nature et les animaux. Quand il nous invite dans sa cabane, cachée au pied d’une falaise, on croit sentir le parfum de la liqueur de génépi qu’il fabrique et l’on goûte sa façon de vivre et de penser hors des cases. N’avons-nous pas tourné le dos à ce monde sauvage ? En rejetant le grand méchant loup, c’est tout son environnement que nous déclarons hostile, c’est la nature que nous diabolisons… Ces méditations du promeneur solitaire sont éclairantes, convaincantes. Elles nous rappellent, et c’est utile, que la montagne appartient aux animaux. Et elles pointent une certaine schizophrénie de notre époque, qui a su, en faisant avancer la cause de l’écologie, mieux prendre soin du vivant, des forêts, mais associe toujours progrès et domination. Le retour du loup nous ramène à la raison : accepter la cohabitation avec lui, c’est renoncer opportunément à notre dérive hégémonique. Le film sait porter la voix de la conciliation, contre les polémiques haineuses. Et sait tendre l’oreille, qu’il s’agisse d’écouter de jeunes bergers ou de comprendre les effets bénéfiques du redéploiement de la tradition pastorale sur l’industrie de la croquette pour chien…Télérama

    Prochainement