École & Cinéma

Ecole & Cinéma est un dispositif d'éducation à l'image mis en oeuvre au niveau national par l'association "Les Enfants de Cinéma", et qui a pour but de faire découvrir aux écoliers le cinéma en tant qu'art, dans toute sa diversité.

Dans le Haut-Rhin, la coordination Culture est assurée par le Cinéma Bel Air depuis 1998, en binôme avec la coordination Education Nationale départementale. Depuis 2014, c'est Amandine Kuhner qui le porte : organisation de formations et prévisionnements pour les enseignants, relations avec les salles partenaires, circulation de copies. Plus de 12.000 enfants sont inscrits sur le département et découvrent les films dans 19 cinémas et points de projections, de Saint-Louis à Ribeauvillé.

Au programme en 2018/2019 :
 

Ecole & Cinéma

Henry Selick, idée originale et personnages : Tim Burton
Animation Fantastique Musical Conte - Etats-Unis - 1993 - VF - 1h17

L'ETRANGE NOEL DE MONSIEUR JACK

Jack Skellington, roi des citrouilles et guide de Halloween-ville, s'ennuie : depuis des siècles, il en a assez de préparer la même fête de Halloween qui revient chaque année, et il rêve de changement. C'est alors qu'il a l'idée de s'emparer de la fête de Noël...

Pour les enseignants qui inscrivent leurs classes au dispositif Ecole & Cinéma 2018/2019, la formation proposée sur ce film aura lieu le mercredi 17/10/2018 de 13h30 à 16h30 au Cinéma Bel Air de Mulhouse.

Pour les enseignants souhaitant organiser leurs projections au Cinéma Bel Air, ce film sera visible entre le 19/11/2018 et le 07/12/2018.  Merci de bien vouloir réserver votre séance dans ces dates dès votre inscription validée à la rentrée, par téléphone au 03 89 60 48 99 ou par mail à l'adresse cinebelair.amandine@orange.fr

Animateur chez Disney dans les années 80, le jeune Tim Burton imagine déjà dans sa tête tout un univers parallèle peuplé d’êtres difformes qui tranchent sérieusement avec le monde aseptisé de son actuel employeur. Avec un sens de l’esthétisme gothique déjà fort prononcé, Tim Burton réalise Vincent (1982) magnifique court métrage d’animation anticipant de plusieurs années son univers déjanté qu’il concrétisera dans des films pour la plupart devenus cultes (de Beetlejuice à Edward aux mains d’argent). Au début des années 90, Burton veut revenir à ses premières amours et sort du tiroir l’histoire délirante de Jack Skellington, la méchante citrouille qui veut remplacer le père Noël, avec la ferme intention de la porter à l’écran. Conscient de l’énorme travail que nécessite la mise en chantier d’un long métrage entièrement réalisé image par image et en pâte à modeler, Tim Burton - complet auteur du projet - abandonne sa conception technique à Henry Selick dont les compétences ne sont plus à prouver. Le résultat final est au-delà des espérances puisque le film devient culte quasiment instantanément. D’une incroyable beauté formelle, cette féérie musicale emporte immédiatement l’adhésion grâce à une animation parfaitement fluide - et bien moins aseptisée que bon nombre de ses concurrents d’alors, tous obnubilés par les prouesses de l’ordinateur -, mais aussi à une imagination débordante. Truffé de détails iconoclastes, de riches décors et de trouvailles visuelles étonnantes, cet étrange Noël ne ressemble à rien d’autre qu’à lui-même et s’intègre à merveille dans la filmographie du génial cinéaste. Merveilleux hymne à la différence, ce conte macabre n’essaye jamais de séduire les plus petits et assume pleinement sa part d’ombre au point de le faire ressembler à un cauchemar enfantin. Pas étonnant donc que de nombreux gothiques reprennent aujourd’hui l’effigie de Jack, ce rebelle qui s’ignore, grand saboteur de Noël, cérémonie sirupeuse et bien-pensante s’il en est. Il faut voir ce squelette longiligne terroriser les petits pour comprendre toute la force subversive de ce métrage. Outre le message délivré, L’étrange Noël de Monsieur Jack est aussi une enchanteresse comédie musicale sublimée par la partition sans faille du fidèle Danny Elfman. Le spectateur, lui, est emporté dans un tourbillon de rires, de pleurs, de chants et se surprend à aimer ceux dont il est censé avoir peur. Ce n’est pas la moindre des réussites de monsieur Burton, grand poète des forces obscures. (Avoir-Alire.com)

Collectif
Animation Court-Métrage - France - 2014-2016 - VF - 28 minutes

EN SORTANT DE L'ECOLE - Programme 3-6 ans

En sortant de l’école c’est une collection de courts métrages qui permet à de jeunes réalisateurs, tout juste sortis de leur école d’animation, de réaliser leur premier film professionnel : l’adaptation d’un poème choisi dans l’œuvre de trois des plus grandes voix poétiques du XXe siècle : Guillaume Apollinaire, Robert Desnos et Jacques Prévert.

Toutes les techniques sont acceptées : pixilation, 2D, 3D, papier découpé, sable… Seul impératif : provoquer en moins de trois minutes la rencontre entre ces textes magnifiques, dits intégralement, et l’univers naissant des étoiles montantes de l’animation française. Une aventure au plus près d’une parole enchantée.

 

Pour les enseignants souhaitant organiser leurs projections au Cinéma Bel Air, ce programme sera visible entre le 04/02 et le 08/03/2019.  Merci de bien vouloir réserver votre séance dans ces dates dès votre inscription validée à la rentrée, par téléphone au 03 89 60 48 99 ou par mail à l'adresse cinebelair.amandine@orange.fr


de Tomm Moore, avec Jean Stan Du Pac, Patrick Bethune, Nathalie Homs (voix françaises)
Aventure Animation Fantastique - Irlande, Danemark, Belgique, Luxembourg, France - 2014 - VF - 1h33

LE CHANT DE LA MER

Ben et Maïna vivent avec leur père tout en haut d'un phare sur une petite île. Pour les protéger des dangers de la mer, leur grand-mère les emmène vivre à la ville. Ben découvre alors que sa petite soeur est une selkie, une fée de la mer dont le chant peut délivrer les êtres magiques du sort que leur a jeté la Sorcière aux hiboux. Au cours d'un fantastique voyage, Ben et Maïna vont devoir affronter peurs et dangers,  et combattre la sorcière pour aider les êtres magiques à retrouver leur pouvoir.

Pour les enseignants souhaitant organiser leurs projections au Cinéma Bel Air, ce programme sera visible entre le 01/04 et le 03/05/2019.  Merci de bien vouloir réserver votre séance dans ces dates dès votre inscription validée à la rentrée, par téléphone au 03 89 60 48 99 ou par mail à l'adresse cinebelair.amandine@orange.fr

Plus de cinq ans après Brendan et le secret de Kells, Tomm Moore est de retour sur les écrans pour célébrer les océans, avec toute la sensibilité et l’esthétique plastique qui l’ont fait connaître. Pour son second film, le jeune réalisateur irlandais revisite la mer, à travers un conte de fée plein de poésie et de merveilleux. Comme le petit Ben, le spectateur se laisse bercer, dès les premières minutes du film, par les chants mélodieux et les légendes celtiques que racontent si bien les grandes personnes. Mais toujours la chimère est brisée par les adultes qui ne rêvent plus, arrachent les enfants à leur monde et les conduisent de force dans une réalité qu’ils n’ont pas envie de voir, et encore moins de connaître. Mais quand la magie choisit d’entrer dans votre petite vie bien rangée, quoi que vous fassiez pour vous en éloigner, elle finit toujours par vous rattraper. C’est ainsi que Ben découvre une chose extraordinaire : Maïna, sa petite sœur, est une selkie : son chant redonne espoir et joie de vivre aux esprits et au peuple de la mer. Mais la désolation règne sur les eaux du monde. D’effrayants hiboux, envoyés par une méchante sorcière, rodent dans le ciel, pour changer les êtres magiques en pierre. Conscient que seule Maïna peut délivrer les océans de cet épouvantable sortilège, Ben s’enfuit avec sa sœur. Ensemble, ils entreprennent un formidable voyage initiatique, où ils découvriront les raisons pour lesquelles la mer a perdu tout éclat. L’intrigue se noue, les séquences s’enchaînent, et l’on se retrouve happé dans un flot d’images, toutes plus belles les unes que les autres, envoûtantes, dessinant une véritable chorégraphie qui, pareille aux vagues écumeuses, nous porte et nous emporte dans des paysages marins d’une sublime beauté. Par-delà une esthétique graphique singulière et impeccable, Moore met en scène des personnages attachants. L’on sent, de plus, l’influence remarquable de Hayao Miyazaki qui, lui aussi, met en scène, dans ses films, des enfants confrontés à des situations délicates, qui les poussent à agir en adulte et les font grandir, mûrir, évoluer psychologiquement. La sorcière du film, notamment, n’est pas sans rappeler la diabolique Yubaba, du Voyage de Chihiro. L’on ne peut donc tarir d’éloges pour cette petite perle d’animation, empreinte de féérie et de fantastique. Cet hiver, Le Chant de la Mer, une fable contemporaine, si tendre et pourtant, parfois, si cruelle, donnera à voir, aux petits et aux grands, les mystères de l’océan tels qu’ils ne les ont jamais vus. (Avoir-Alire.com)

Collectif
Animation Court-Métrage - France - 2014-2016 - VF - 39 minutes

EN SORTANT DE L'ECOLE - Programme 7-10 ans

En sortant de l’école c’est une collection de courts métrages qui permet à de jeunes réalisateurs, tout juste sortis de leur école d’animation, de réaliser leur premier film professionnel : l’adaptation d’un poème choisi dans l’œuvre de trois des plus grandes voix poétiques du XXe siècle : Guillaume Apollinaire, Robert Desnos et Jacques Prévert.

Toutes les techniques sont acceptées : pixilation, 2D, 3D, papier découpé, sable… Seul impératif : provoquer en moins de trois minutes la rencontre entre ces textes magnifiques, dits intégralement, et l’univers naissant des étoiles montantes de l’animation française. Une aventure au plus près d’une parole enchantée.

Pour les enseignants souhaitant organiser leurs projections au Cinéma Bel Air, ce programme sera visible entre le 04/02 et le 08/03/2019.  Merci de bien vouloir réserver votre séance dans ces dates dès votre inscription validée à la rentrée, par téléphone au 03 89 60 48 99 ou par mail à l'adresse cinebelair.amandine@orange.fr

Prochainement