Logo Cinéma Bel Air
Inscription à la newsletter hebdomadaire
Rencontre

De Stéphane Brizé avec Vincent Lindon, Sandrine Kiberlain, Anthony Bajon, Marie Drucker, Olivier Lemaire
Drame - France - 2021 - 1h36

Un autre monde

Un cadre d'entreprise, sa femme, sa famille, au moment où les choix professionnels de l'un font basculer la vie de tous. Philippe Lemesle et sa femme se séparent, un amour abimé par la pression du travail. Cadre performant dans un groupe industriel, Philippe ne sait plus répondre aux injonctions incohérentes de sa direction. On le voulait hier dirigeant, on le veut aujourd'hui exécutant. Il est à l'instant où il lui faut décider du sens de sa vie.

Ciné-débat animé par Thibaut Roussia, psychologue du travail-GHRMSA.

Evénement organisé par le Centre de ressources en réhabilitation psychosociale du Haut-Rhin.

Stéphane Brizé ne carbure pas à l’utopie. Au contraire, il retourne au charbon : après La Loi du marché (2015) et En guerre (2018), le réalisateur poursuit son exploration du travail mondialisé, clôturant une trilogie avec Vincent Lindon dont il assure qu’elle n’était pas préméditée. L’acteur, stupéfiant caméléon social, endosse cette fois le costume-­cravate de Philippe Lemesle, directeur d’une usine d’électroménager, que l’on rencontre alors que son monde bascule vers… quoi ? La solitude, déjà, puisque sa femme, Anne, a demandé le divorce. Le chagrin, aussi, quand leur fils, étudiant en école de commerce, est victime d’un burn-out qui le mène à l’hôpital psychiatrique. L’incompréhension, enfin, quand le groupe du dirigeant, largement bénéficiaire, lui impose de licencier pour envoyer un « message » positif aux actionnaires. Les ennuis, souvent, volent en escadron. Ils s’abattent d’un coup sur Philippe Lemesle, jusque-là grand gagnant d’un jeu qui pourrait s’appeler « Des chiffres et des êtres » mais qui, soudain, n’en comprend plus la règle. Le cinéaste le filme tantôt en réunion, encerclé, enfermé, tantôt isolé face à des colonnes de noms et de nombres, Stabilo à la main, en quête d’une impossible solution. À nouveau, Stéphane Brizé excelle à pointer la violence et le dévoiement de la langue managériale, où le terme « courage » revient en leitmotiv. De même, l’ensemble de la distribution, acteurs et non-professionnels mêlés, suscite l’admiration, avec une mention spéciale à l’ex-journaliste Marie Drucker, patronne coupante comme une lame. Télérama

Prochainement