De Jaime Rosales avec Bárbara Lennie, Àlex Brendemühl, Marisa Paredes, Oriol Pla, Joan Botey, Petra Martínez, Carme Pla, Chema Del Barco, Natalie Madueño
Thriller Drame - Espagne/France/Danemark - 2018 - VOST - 01h47

Petra

Petra, jeune artiste peintre, n’a jamais connu son pe`re. Obstine´e, la que^te de ses origines la me`ne jusqu’a` Jaume Navarro, un plasticien de renomme´e internationale. Ce dernier accepte de l’accueillir en re´sidence dans son atelier, perdu dans les environs de Ge´rone. Petra de´couvre alors un homme cruel et e´gocentrique, qui fait re´gner parmi les siens rancœur et manipulation. Espe´rant des re´ponses, la jeune femme consent a` se rapprocher de cette famille ou` dominent les non-dits et la violence. Petra trouvera-t-elle vraiment ce qu’elle est venue chercher ?

Dans une campagne espagnole où le temps n’a pas prise, Petra, une peintre débutante, intègre une résidence d’artistes tenue par un homme manipulateur, pervers narcissique, qu’elle soupçonne être son père. Jaime Rosales (« La soledad ») pousse à son extrême l’idée que la mise en scène raconte autre chose que le scénario. L’histoire est celle d’un grand bourgeois matérialiste dont le mépris tue. Les lois de la tragédie et l’accumulation de rebondissements choquent par leur caractère abrupt. Mais la caméra qui glisse autour des acteurs, dont l’élégante Bárbara Lennie, et finit toujours par regarder ailleurs, creuse quelque chose de plus politique et poétique : les êtres disparaissent, les œuvres restent et rien ne change. Ardu et stimulant. L'Obs

Prochainement