Logo Cinéma Bel Air
Inscription à la newsletter hebdomadaire
Sortie nationale

De Philippe Faucon avec Pierre Lottin, Théo Cholbi, Yannick Choirat, Omar Boulakirba, Amine Zorgane, Mohamed el Amine Mouffok, Vincent Choirat, Alaeddine Ouali, Mehdi Mellouk, Mahdi El Hakmi
Drame - France / Belgique - 2022 - 1h22

Les Harkis

Fin des années 50, début des années 60, la guerre d’Algérie se prolonge. Salah, Kaddour et d’autres jeunes Algériens sans ressources rejoignent l’armée française, en tant que harkis. Á leur tête, le lieutenant Pascal. L'issue du conflit laisse prévoir l'indépendance prochaine de l'Algérie. Le sort des harkis paraît très incertain. Pascal s’oppose à sa hiérarchie pour obtenir le rapatriement en France de tous les hommes de son unité.

Les Harkis n’est pas un film de guerre, pas non plus un film sur la guerre. Il y a plusieurs raisons à cela. Avant tout, c’est un film sur la guerre d’Algérie, une histoire singulière qu’il n’universalise pas, ne prend pas de haut ni de loin au nom de toute l’humanité. Au contraire, il y va, il entre, et il précise. Son sujet, dès son titre, il n’en fait pas mystère: à la fois historique et brûlant, venu d’un passé qui ne passe pas, de blessures mal refermées. Comment elles furent ouvertes, et par qui, il raconte. On saura d’ailleurs, à chaque plan, de quoi il parle, ce qu’il montre. Les Harkis, son titre l’annonce, sera un portrait de groupe. C’est un titre de tragédie grecque. On saura qui compose ce groupe. On saura, dans chaque cadre, tout de suite, où regarder, quoi voir, qui entendre. On verra, pour chaque personnage, chaque acteur, le plus fugace, qui est là. C’est à ça qu’on reconnaît encore le cinéma, en Philippe Faucon,toujours, un cinéaste, en les Harkis un grand film. Libération

Prochainement