Logo Cinéma Bel Air
Abonnement à la newsletter
Festival Play it again !

De Jean Grémillon avec Madeleine Renaud, Charles Vanel, Anne Vandène, Jean Debucourt, Raymonde Vernay, Anne-Marie Labaye, Albert Rémy, Léonce Corne, Robert Le Fort, Jacques Beauvais
Drame - France - 1943 - VF - 1h45

Le Ciel est à vous

La famille Gauthier est expropriée pour l'implantation d'un aérodrome. Le garagiste Pierre et son épouse Thérèse s'installent donc en ville avec leurs deux enfants et la belle-mère acariâtre. D'une nature optimiste et généreuse, le garagiste ne sait refuser aucun service. Aussi dépanne-t-il l'avion de Lucienne Ivry au cours de l'inauguration de l'aérodrome ou la voiture d'un homme d'affaires en pleine nuit qui bientôt offre à sa femme de venir travailler pour lui à Limoges. Celle-ci accepte, quittant la maison pour quelques mois durant lesquels Pierre reprend goût à sa passion pour l'aviation. À son retour, elle est prise de colère devant les risques d'une telle activité mais acceptant par défi de monter à bord, elle est à son tour gagnée par le virus. Aviatrice émérite en quelques mois, elle cumule les coupes et désire bientôt battre le record de distance en ligne droite avec l'appareil préparé par Pierre…

Film sous-titré Sourds Et Malentendants

Le film s'inspire de l'exploit authentique de l'épouse d'un garagiste de Mont-de-Marsan, Andrée Dupeyron, qui battit, en 1938, le record féminin de vol en ligne droite. C'est donc l'histoire d'une femme qui s'arrache à sa famille pour trouver sa voie dans la conquête du ciel. Le film suscita une polémique. Certains y virent une apologie des valeurs pétainistes. D'autres, un appel à l'évasion, donc à la Résistance. Aujourd'hui, on est surtout sensible à l'univers de Grémillon. Son humilité devant la grandeur des coeurs simples. Sa façon intimiste de les exalter. De les regarder au plus près. La mise en scène, lyrique et tranquille, magnifie Madeleine Renaud (c'est son plus beau rôle cinématographique, avec Le Plaisir, d'Ophüls). Son personnage apparaît comme une féministe avant l'heure. Il annonce déjà l'héroïne du dernier long métrage de Grémillon : Marie Prieur (Micheline Presle), le médecin de L'Amour d'une femme. Télérama

Prochainement