Logo Cinéma Bel Air
Inscription à la newsletter hebdomadaire
Sortie nationale

De Kôji Fukada avec Win Morisaki, Kaho Tsuchimura, Shosei Uno
Romantique - Japon - 2020 - VOST - 2h04

Fuis-moi je te suis

Tsuji a décidé d’oublier définitivement Ukiyo et de se fiancer avec sa collègue de bureau. Ukiyo, quant à elle, ne se défait pas du souvenir de Tsuji… mais cette fois, c’est lui qui a disparu.

Le temps a (un peu) passé depuis la fin, interrogative et suspensive, du précédent volet, « Suis-moi, je te fuis ». Désormais fiancé à une de ses collègues, notre héros ne peut se résoudre à oublier celle qui est entrée brutalement dans son existence. On attendra en vain une résolution psychologisante des rapports fusionnels et toxiques unissant les deux protagonistes de cette histoire d’amour qui refuse de s’accomplir. Entre l’indécision chronique du garçon et le mariage raté de la jeune femme, le cinéaste ouvre quelques hypothèses, mais choisit de tenir à distance toute explication, préférant montrer le mécanisme de la dépendance et de la soumission affective. Quelque part entre Rohmer et Bergman. L'obs

Prochainement