/ Plein Air, Avant-Première

De Pierre Salvadori avec Adèle Haenel, Pio Marmai, Audrey Tautou, Vincent Elbaz, Damien Bonnard
Comédie - France - 2018 - 01h50

EN LIBERTE !

Yvonne jeune inspectrice de police, découvre que son mari, le capitaine Santi, héros local tombé au combat, n’était pas le flic courageux et intègre qu’elle croyait mais un véritable ripou. Déterminée à réparer les torts commis par ce dernier, elle va croiser le chemin d’Antoine injustement incarcéré par Santi pendant huit longues années. Une rencontre inattendue et folle qui va dynamiter leurs vies à tous les deux.

Ouverture du site à 19h30

Repas : Bowl d'été sur assiette à 20h (8 € - réservation conseillée, effective à réception du règlement)

Animation : L'ACA Set (standards populaires et Jazzy) à 20h45

“En liberté !”, une merveille de comédie française. Portée par des acteurs tous excellents, la comédie de Pierre Salvadori est habitée par une densité poétique qui ne cesse de prendre de l’ampleur et qui atteint à la fin du film un sommet d’onirisme inattendu. En liberté ! commence dans l’imaginaire d’un petit garçon. Pour l’endormir, sa mère (Adèle Haenel) lui raconte inlassablement la même histoire, celle des exploits de son père (Vincent Elbaz), policier mort en héros justicier. Partageant la même fonction que son défunt mari, elle apprend lors d’un interrogatoire que son héroïsme était une chimère, un masque sous lequel se cachait un vrai ripou. L’ex-partenaire de son mari (Damien Bonnard) lui révèle alors que la bague qu’elle porte au doigt est le fruit d’un faux braquage et qu’un innocent (Pio Marmai) croupit en prison. A sa sortie de taule, elle va tenter d’accompagner son retour à la vie en liberté. L’imaginaire comme force de transformation du réel Depuis maintenant 25 ans, Pierre Salvadori ne cesse de tricoter des films au croisement du commercial et de l’artistique. Son précédent long métrage, Dans la cour (2014), hissait son écriture comique à un niveau qu’il n’avait jusque-là jamais atteint. En Liberté ! marque une nouvelle montée en gamme. Fuyant le rire potache, cruel ou moqueur dont pâtissent trop souvent les comédies françaises, sa drôlerie réconcilie efficacité, inventivité, intelligence et sensibilité. Ses personnages ne cessent d’y déplier leur affects avec grâce, de confronter leur désirs au monde et aux autres. Pour s’inventer une figure de père absent, se réinventer une vie après une peine de prison, achever un deuil ou simplement aimer, le film ne donne qu’une seule réponse : l’imaginaire comme force de transformation du réel, la singularité comme puissance d’affirmation. Cette densité poétique ne cesse de prendre de l’ampleur et atteint à la fin du film un sommet d’onirisme inattendu. En deux séquences, on passe de L'Après-Midi d’un faune à une scène finale qui n’est pas sans rappeler celle qui conclut A.I. Intelligence Artificielle de Spielberg (2001). Portée par des acteurs tous excellents, En Liberté ! est une merveille de comédie française. Les Inrocks

Prochainement