Logo Cinéma Bel Air
Inscription à la newsletter hebdomadaire
2022 Année William Wyler

De William Wyler avec Charlton Heston, Haya Harareet, Stephen Boyd, Martha Scott, Cathy O'Donnell
Historique - Etats-Unis - 1959 - VOST - 3h32

Ben-Hur

Judas Ben‐Hur, prince de Judée, retrouve son ami d’enfance Messala, venu prendre la tête de la garnison de Jérusalem. Mais leur amitié ne peut résister à leurs caractères différents. Alors qu’une pierre tombe du balcon de la maison familiale de Ben‐Hur, manquant de tuer le gouverneur qui paradait plus bas, Messala trahit son ami qu’il sait innocent en l’envoyant aux galères et en jetant en prison sa mère et sa sœur. Ben‐Hur jure alors de reconquérir sa liberté et prépare sa vengeance.

Pause à 19h - Ouverture du bar - Thé / tisane offert.

C’est l’un des plus grands succès de l’histoire du box-office américain, avec 66 millions de dollars de recettes à sa sortie et 11 Oscars. Le film anticipe le vent de libéralisme des années 1960. La fameuse scène de retrouvailles entre Ben-Hur et Messala ressemble fort à la reprise d’une liaison homosexuelle virile. Quant à Charlton Heston, son érotisme estaffiché, et son torse nu s’imposera comme l’un des symboles de la masculinité au cinéma. La licence choisie par William Wyler aux dépens du roman original impose un changement de direction significatif : Judah Ben-Hur reste juif et ne se convertit pas au christianisme, la judéité du personnage est sans cesse soulignée, tout comme la violence de l’occupation romaine en Judée. Ben-Hur accompagne à sa manière le mouvement des droits civiques, où les revendications des communautés noireset juives commencent à trouver une traduction à l’écran. Le Monde

Prochainement