Festival Les petites bobines, festival de films européens jeune public, du 24 février au 11 mars 2018

  • /medias/Les petites bobines/liberte.jpg /medias/badge_8ans.png

    Les petites bobines

    liberté, 13 films-poèmes de Paul éluard

    de Eugène Boitsov, Pierre Grillère, Johanna Huck, Amaury Brun, Axel de Lafforest, Léa Krawczyk, Jon Boutin, Nicolas Rolland, Aurore Peuffier, Robin Vouters, Clélia Nguyen, Camille Monnier, Arthur Sotto
    Animation - France - 2017 - 42'

    Quatrième "saison" de la désormais célèbre collection En sortant de l'école, qui réunit les élèves d'écoles d'animation prestigieuses et les grands noms de la poésie française. Après Prévert, Desnos, Apollinaire, place aux mots d'Eluard.

    L’alliance : un homme cherche deux arbres pour y suspendre son hamac... mais sa quête s’annonce plus ardue que prévue.

    Air vif : l’absence de l’autre, le manque, les souvenirs parfois douloureux. une parabole sur le chemin amoureux.

    Le chat : un homme, un chat. lequel apprivoisera l’autre ?

    Homme utile : un homme travaille, le corps meurtri, exténué. la délivrance arrivera de façon bien surprenante.

    Matines : une oie blanche, enfermée depuis toujours, découvre la liberté. comme une seconde naissance.

    L’amoureuse : un homme évoque la femme qu’il aime. vibration du rouge dans tous ses états, celle de la douceur et de la fragilité de l’amour.

    Liberté : «Et par le pouvoir d’un mot, je recommence ma vie. je suis né pour te connaître, pour te nommer. liberté. » Paul Eluard.

    La courbe de tes yeux fait le tour de mon coeur : le premier amour d’un petit garçon lors d’un été en colonie.

    Animal rit : une leçon d’amitié et de bienveillance toute en musique et en couleurs.

    Tu te lèves l’eau se déplie : une ode à la femme toute en sensations et en rêve.

    Le front aux vitres comme font les veilleurs de chagrin : un poème sur l’attente de l’autre, jusqu’à douter de soi.

    Même quand nous dormons : le quotidien chaleureux et complice d’une vieille femme et de son chat.

    Poisson : une évocation géométrique et poétique de l’eau dans tous ses états

    Au Cinéma Bel Air de Mulhouse :
    sam 03/03 à 14h
    mar 06/03 à 14h45
    sam 10/03 à 15h15
    ⇒ afficher tous les films

Cinéma Bel Air - Mentions légales - Site réalisé par Tack Tack